Bols chantants
  •  
  • Drapeau tibétain

    Drapeau tibétain

    Le drapeau au(x) lion(s) des neiges, communément appelé « drapeau tibétain » ou « drapeau du Tibet », fut créé par le 13e dalaï-lama.
    Il est devenu l'emblème officiel du gouvernement du Tibet politique en 1916. Interdit par les autorités chinoises à partir de 1959, c'est aujourd'hui le drapeau du gouvernement tibétain en exil, installé à Dharamsala en Inde.
    Dimensions : 67x42 cm.

    Plus de détails

    AS-100-TF

    • 11,54 € TTC


        Voir mon panier

    Programme de fidélisation En achetant ce produit vous pouvez gagner jusqu'à 2 points de fidélité. Votre panier totalisera 2 points pouvant être transformé(s) en un bon de réduction de 0,20 €.


    En 1960, la Commission internationale des juristes estime que « de 1913 à 1950, le Tibet a démontré son existence en tant qu'État, tel que le conçoit le droit international ».
    Depuis le soulèvement tibétain de 1959 et la fuite du 14e dalaï-lama en Inde, le drapeau est utilisé par le Gouvernement tibétain en exil et les associations luttant pour l'autonomie ou l'indépendance du Tibet, qui le présentent comme le « symbole de l'identité nationale tibétaine ». Il est déployé lors des manifestations comme celle commémorant le soulèvement de 1959, tous les 10 mars ou est arboré au front de plus de 1500 mairies européennes. Dans de nombreux monastères du bouddhisme tibétain construits en exil, le drapeau du Tibet est souvent visible. Il y est présenté comme le symbole de l’identité et la culture tibétaines.
    Selon Warren W. Smith Jr, historien du droit et animateur au service tibétain de Radio Free Asia, la politique de la Chine a pour objectif de faire disparaître le concept d’une identité nationale tibétaine par l’assimilation culturelle. Symbole de cette identité, le drapeau du Tibet a été brandi par des Tibétains au cours de manifestations depuis plusieurs dizaines d’années dans différentes régions à population tibétaine, aussi bien dans la région autonome du Tibet que dans le Kham et l’Amdo, en dépit des lourdes peines de prison qu'ils subissent.
    Lors des troubles au Tibet en 2008, les manifestants tibétains ont brandi le drapeau du Tibet. Fin mars 2009, Tashi Sangpo, un moine du monastère de Ragya, où le drapeau tibétain avait été hissé sur le toit de la salle principale de prière, fut arrêté par la police avec d'autres moines. Il aurait été en possession d'un drapeau et de tracts politiques. Il a échappé à ses gardes et s'est noyé dans le Fleuve Jaune.
    En 2008, un éditeur tibétain âgé de 80 ans, Paljor Norbu, a été accusé d'avoir imprimé des « documents interdits » par le gouvernement, dont le drapeau du Tibet. Il a été condamné à 7 ans de prison.
    

    Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

    Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des commentaires.

    Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...
    14 autres produits dans la même catégorie :

    Rejoignez-nous sur notre page Facebook

    Rejoignez-nous sur notre page Facebook